Fédération des Yvelines du PCF

Fédération des Yvelines du PCF
Accueil > L'ACTUALITE
 
 
 
 

Non à la fermeture planifiée des PMI dans les Yvelines

Ensemble, participons au rassemblement  prévu à Versailles ce samedi 14 novembre  de 11h à 12H
devant le Conseil départemental , place André Mignot

Ensemble défendons le service public de proximité

Depuis le mois de juin, des menaces explicites ont été formulées par le conseil départemental des Yvelines à l'encontre des antennes du service de Protection Maternelle Infantile. Alors même que l'ensemble du monde médical et des jeunes parents reconnaît leur rôle fondamental dans l'accès aux consultationspédiatriques (pour les questions de sommeil, d'éveil ou d'alimentation) ou dans la lutte contre les maladies, telles que la tuberculose...; le département envisage pourtant de fermer,environ, la moitié de ces antennes. Le nombre de PMI va passer d'une pour 22 000 habitants à une pour 70 000 habitants. Ces structures de proximité vont, de fait, être éloignées de ceux qui en ont le plus besoin et qui pour la plupart n'auront plus les moyens de s'y rendre. 

A l'excuse de la restructuration, dont nos concitoyens savent bien désormais qu'elle est synonyme de dégradation des services, le conseil départemental ajoute celle de la baisse des dotations. Or, cet argument semble peu recevable au regard des capacités financières du département, l'un des plus riches de France, et au regard de ce que d'autres proposent comme services avec des budgets bien moindre (une PMI pour 18000 habitants dans le Val d'Oise). 

Cela ne doit cependant pas nous amener à minimiser le rôle de l'actuel gouvernement qui a porté une réforme territoriale dite loi NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la République), qui incluait un démantèlement de l'action sociale et donc des PMI sous couvert de rentabilité et de rationalisation. 

Face à l'impasse que représentent ces choix dictés par une logique "austéritaire", les élus communistes et les candidats aux élections régionales souhaitent faire savoir qu'ils s'opposent de façon catégorique à cette politique et qu'ils le feront savoir en participant à la manifestation de protestation organisée, le samedi 14 novembre, devant le Conseil Départemental à onze heures, place André Mignot à Versailles.