Fédération des Yvelines du PCF

Fédération des Yvelines du PCF
Accueil
 
 
 
 

Lettre ouverte à Jean Michel Fourgous, député-maire UMP d'Elancourt

PCF78 3bis av. Carnot  78190 TRAPPES 01 30 50 03 56 pcf78@wanadoo.fr                                                                                 à M. Jean Michel FOURGOUS,                                                                                 Député-Maire d'Elancourt                                                                                   Le 29 janvier 2011   Objet: Lettre ouverte à Jean Michel Fourgous, député maire UMP d'Elancourt Monsieur le Député-Maire,   Au début du mois de janvier, vous avez présenté vos vœux sur le site internet de la municipalité. La preuve est faite: utiliser des nouvelles technologies ne signifie pas avoir de nouvelles idées! Une fois de plus vous vous faites le porte-parole du patronat le plus ultra-libéral et vous nous affligez la vieille rhétorique que nous connaissons depuis plus de 150 ans : le progrès social, c'est la faillite.  Bien sûr, pour vous, ceux qui travaillent, luttent, contestent sont des "vendeurs de haine" qui cassent le morale des bons français. Ainsi la volonté de construire un autre monde serait illusoire et dangereuse pour les intérêts de ceux que vous servez, les patrons du CAC40. Vous vous situez dans la continuité idéologique de la droite française, chaque avancée sociale est une catastrophe : le droit du travail allait provoquer la faillite du pays, le droit syndical et la liberté de la presse devait déstabiliser l'équilibre social et la sécurité, les congés payés étaient une aberration, et ainsi de suite à propos des nationalisations des banques, la création de la sécurité sociale, l'abolition de la peine de mort, les 35h, etc. Vous avez décidé de relever le difficile défi de faire un bilan positif de l'action du gouvernement et du Président de la République, durant vos longues minutes de vidéos statiques. C'est un échec, personne ne peut croire que votre ville soit en dehors des réalités. Non, monsieur Fourgous, le pays des bisounours n'existe pas, Élancourt et les élancourtois n'échappent pas aux conséquences des réformes antisociales du gouvernement.   Mais au delà de la dénonciation d'une triste tentative de communication pro-gouvernementale, nous nous indignons de vos propos et images insultantes à notre encontre.  En effet, quand vous assénez "qu'il n'y a pas d'alternative à notre modèle économique", nous considérons que vous vous trompez.  Mais nous nous insurgeons lorsque vous reprenez la propagande anti-communiste du Front National en assurant "qu'il y en a encore qui pensent avec nostalgie qu'un autre système est possible. Ce système là on le connait, il a causé plus de 100 millions de morts dans le monde", et que cette phrase est illustrée par une photographie du drapeau du Parti Communiste Français. Le PCF réaffirme sa condamnation des systèmes dits "communistes" qui ont dévoyé ou dévoient encore notre idéal. Vos propos sont déplacés, mensongers, diffamatoires. Le PCF revendique son droit à rassembler des millions de gens pour construire un autre système économique, dans lequel l'émancipation humaine serait le fondement de la société. Le PCF revendique son droit à l'imagination collective. Le PCF revendique le droit de l'innovation économique pour une meilleure répartition des richesses, pour une autre utilisation de l'argent. M. Fourgous vous avez donc décidé de revenir 30 ans en arrière, agiter le péril rouge, relancer une guerre froide anachronique et d'arrière-garde. Souhaitez-vous reconstruire un Mur de Berlin entre la réalité du système capitaliste et votre pays imaginaire?  Nous n'entrerons pas dans la provocation et le débat du "nombre de mort" de tel ou tel modèle. Etants extrêmement respectueux de la liberté de parole et de son droit à la polémique, considérant que les idées réactionnaires que vous relayez se combattent par la discussion politique, nous vous proposons, Monsieur le Député-Maire, d'organiser avec nous un débat public, à Elancourt, sur la thématique "Un autre système économique est-il possible?"   Dans l'attente d'une réponse positive de votre part, veuillez agréer, Monsieur le Député-Maire, l'expression de notre considération distinguée.   Julien IBORRA,                                                          Clément ORTEGA-PELLETIER,  Membre du Conseil National                                 Conseiller Régional "Front de Gauche", et Secrétaire Départemental                                  Conseiller Municipal de La Verrière "PCF" du Parti Communiste Français                                         

 

Partager sur les réseaux sociaux

.

le 04 May 2011

    A télécharger