Fédération des Yvelines du PCF

Fédération des Yvelines du PCF
Accueil
 
 
 
 

lettre Ouverte à Anne Bocquet, préfète des Yvelines à propos de l'agression des Roms de Triel

Clément ORTEGA-PELLETIER Conseiller Régional Conseiller Municipal de La Verrière Groupe Front de Gauche 57 rue de Babylone – 75007 Paris 01 53 85 68 50 - clement.ortega-pelletier@iledefrance.fr   Mme Anne BOQUET Préfète des Yvelines   Trappes, le 29 octobre 2010     Madame la Préfète   Je viens de prendre connaissance, par des membres du collectif de soutien du camp de Roms se situant à Triels s/ Seine, des évènements graves qui se sont produits durant la nuit du 27 au 28 octobre dans le camp.   Cette irruption d'hommes cagoulés et armés, n'hésitant pas à agresser physiquement et moralement des familles déjà en situation de très grande fragilité, est un acte inhumain et lourd de sens politique.   Dans une période de progression des forces d'extrême-droite en Europe, de banalisation des idées racistes et xénophobes en France, cette agression fait écho à ce que les forces progressistes en France craignaient déjà depuis plusieurs mois: une montée de la violence à l'encontre des étrangers les plus pauvres, les plus fragiles. Au vu de la nature des événements, il m'est difficile de croire à un acte seulement crapuleux. L'exigence des papiers d'identité, de permis, de carte de séjours et les actes d'humiliation reflètent, de la part des agresseurs, une volonté d'exprimer une haine profonde.   La lumière doit être faite sur les évènements. Il ne faut pas que de tels actes restent impunis, il en va de l'honneur de notre République.   Par ailleurs, la lenteur du commissariat de Poissy est troublante et n'honore pas les services de police. Nous pouvons nous demander légitimement si cette lenteur est dû à un manque de personnel, à un mauvais jugement des fonctionnaires de police ayant reçu les différents appels, ou s'il est le résultat déplorable du racisme d'Etat latent qui s'insinue dans la société depuis les propos du Président de la République, cet été et de la chasse aux Roms qui s'en est suivie.   Je vous demande officiellement, madame la Préfète, des sanctions pour les responsables d'une telle situation.   Je vous prie de bien vouloir agréer, Madame la Préfète, l'expression de notre haute considération. Clément ORTEGA-PELLETIER, Conseiller Régional Ile de France Conseiller Municipal de La Verrière

 

Partager sur les réseaux sociaux

.

le 05 May 2011