Fédération des Yvelines du PCF

Fédération des Yvelines du PCF
Accueil > Les sections
 
 
 
 

Sartrouville : Une école de l'espoir?

Tel est le qualificatif donné par le Maire de Sartrouville à la nouvelle école récemment ouverte dans un bâtiment municipal, l'ancien centre de loisirs Poulbot.

 

De quoi s'agit-il ?

 

Un « école » indépendante, hors contrat. C'est à dire hors de tout contrôle de l'Etat et donc nullement soumise aux obligations de l'Education nationale. Nulle contrainte concernant les programmes. On y enseigne seulement le strict nécessaire : le « lire, écrire, compter ». L'apprentissage des valeurs de la République ? Du vivre ensemble ? De l'autonomie, voire de la démocratie ? Par contre on se rassemble régulièrement devant le drapeau français, en uniforme, au garde à vous, au chant de la Marseillaise. Un école caporalisée. N'est-ce pas plutôt du dressage, à la place de l'éducation. Mais qu'attendre de plus quand on connaît les promoteurs de cette institution, plutôt de droite, voire de l'extrême droite.

 

Cette « école » est payante. Destinée aux enfants des cités populaires, en difficultés scolaires et sociales, aux parents aux ressources réduites ! Aux frais de scolarité, il faut ajouter l'achat de l'uniforme, (évidemment de couleur différente pour les garçons et les filles). Et il faut amener chaque jour sa gamelle, cristallisant ainsi les inégalités. Et il faudra que les enfants participent aux tâches matérielles d'entretien courant de l'école : ménage, vaisselle,...

Voici donc « une école », destinée aux pauvres, où les parents paient pour un enseignement au rabais !....

 

Voici, « l'école » qui a les faveurs du Maire LR de Sartrouville : articles dans la presse locale, y compris dans le bulletin municipal (une page entière), locaux municipaux mis à la disposition de ses promoteurs, enfants choisis pour la cérémonie du 11 Novembre à la place de ceux de l'école de la République...

 

Rappelons que l'école publique, celle de la république, quand on lui donne les moyens est capable d'enseigner, gratuitement, à tous les enfants, même ceux munis de handicaps !